15 mars 2016

La folle Barcelone

Marina, 

de Carlos Ruiz Zafon, 

*****




Résumé : Interne au pensionnat, Oscar aime faire le mur, errer dans les rues désertes, les pinèdes, les villas d'un quartier laissé à l'abandon. Il suffira d'un chat et d'une montre en or pour qu'il bascule aux pays des merveilles. Un royaume hanté par des amours mortes, un savant fou et les fantômes de Gaudi. Une Barcelone de rêve et de cauchemar, de théâtre et de cimetière, souterraine et baroque, d'où seul s'évadera le souvenir de son guide : l'inoubliable Marina...

Mon avis : J'avais beaucoup aimé l'Ombre du vent de cet auteur, que j'ai lu il y a quelques années maintenant. J'avais très envie de découvrir un autre de ses livres, c'est désormais chose faite. 

Marina est un livre à l'histoire et à l'ambiance très particulières. On fait la connaissance d'Oscar, un jeune garçon pensionnaire, qui rencontre, à cause d'une montre volée, Marine, une jeune fille de son âge. Ensemble, ils vont faire les quatre cent coups et vont être amenés à enquêter sur la vie de Mihail Kolvenik, un homme d'affaires de Barcelone. Cette petite enquête va les mettre en danger et va leur apprendre à repousser leurs limites. 

Marine présente beaucoup de similitudes avec l'Ombre du vent. L'histoire est tellement singulière qu'on a parfois l'impression que l'auteur joue avec la frontière du surnaturel. C'est assez déconcertant, car cette frontière n'est jamais franchement franchie. J'ai mis un certain temps à m'habituer à l'ambiance et à la singularité du livre, si bien que j'ai mis un certain temps à le lire. 

En dehors de cette ambiance vraiment atypique, très sombre, je dois avouer que j'ai apprécié découvrir ce livre. Les évènements s'enchaînent avec une telle facilité et une telle logique que c'est simple à lire. L'écriture de l'auteur est vraiment sympathique et en devient presque addictive. Les personnages sont attachants : Oscar et Marina forment un beau duo. Ils sont intelligents, débrouillards, et pleins de ressources. Certains passages m'ont beaucoup émue, mais je ne vous en dirais pas plus pour éviter de vous spoiler. 

Pour conclure cette chronique, je dirais que Marina est un livre atypique, à l'ambiance très particulière. Une fois que vous serez habitués à l'ambiance, plus rien ne pourra vous empêcher d'apprécier ce livre !

12 commentaires :

  1. J'avais lu son premier roman traduit, mais je n'avais pas spécialement accroché à son univers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que c'est un univers particulier

      Supprimer
  2. Je n'ai lu que l'Ombre du vent. J'avais bien aimé mais pas au point d'avoir envie d'en lire d'autres de l'auteur..Pour le moment du moins ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Garde-le dans un coin de la tête quand meme :)

      Supprimer
  3. J'avais tellement aimé L'ombre du vent que forcément Marina était un cran en dessous ... Et tu vois je me rends compte que je n'en ai gardé que très peu de souvenirs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Marina est un peu en dessous, mais j'ai trouvé que c'etait une super histoire !

      Supprimer
  4. Il faut que je lise Marina. J'ai adoré Le jeu de l'Ange et L'ombre du vent ! J'ai le troisième tome dans ma PAL.

    RépondreSupprimer
  5. Voilà qui pourrait me plaire...

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas du tout cet auteur (des pierres, jetez moi des pierres), et puis on m'a fortement conseillé L'Ombre du Vent : j'ai hâte.

    RépondreSupprimer
  7. J'avais adoré ce livre, l'ambiance est juste géniale !

    RépondreSupprimer
  8. J'avais bien aimé, mais bien moins que L'ombre du vent.

    RépondreSupprimer

Copyright © 2014 Sunset Avenue, Reading & Lifestyle