28 janv. 2016

1896 et enquête révolutionnaire

L'aliéniste, 

de Caleb Carr, 

*****





Résumé : New York, le 3 mars 1896. Un adolescent prostitué homosexuel est retrouvé égorgé, le corps lacéré, les yeux arrachés, la main droite tranchée, les organes génitaux découpés et enfoncés dans la bouche. Devant l'indifférence générale face au meurtre d'un marginal, Theodore Roosevelt, alors préfet de police, fait appel à ses amis Laszlo Kreizler, aliéniste, et John Schuyler Moore, chroniqueur criminel, pour traquer le meurtrier. Peu à peu, Kreizler commence à cerner la psychologie du tueur. L'étau se resserre, mais l'homme se moque d'eux, les provoque, et fait de nouvelles victimes. 

Mon avis : L'aliéniste se trouve dans ma bibliothèque depuis très longtemps. Je l'avais mis de côté, car je voulais le lire au bon moment, quand j'aurais envie d'un bon roman policier. Je suis bien contente de l'avoir retrouvé dans ma bibliothèque car j'ai passé un bon moment avec Theodore Roosevelt, le docteur Kreizler et John Moore. 

Les trois personnages sont des amis de longues dates. Theodore Roosevelt, préfet, fait appel à ses deux amis pour créer une brigade secrète chargée d'enquêter sur des meurtres de jeunes adolescents particulièrement odieux. Le docteur Kreizler et John Moore vont donc être aidé de deux frères policiers, de Sarah, une jeune femme employée au poste de police, qui rêve de faire carrière en tant qu'inspectrice, ainsi que du personnel et anciens patients du docteur. La petite équipe se met rapidement au travail mais se retrouve vite confrontée à des problèmes comme les médias, la politique ou encore l'intelligence du tueur.

Les premières pages ont été relativement difficiles : les meurtres sont affreusement sordides, le narrateur joue beaucoup sur la description et l'histoire se met en place lentement. Ma lecture a été très longue : j'ai mis près d'un mois à lire ce livre. Le rythme est assez soutenu mais l'auteur attache beaucoup d'importance aux détails, ce qui fait que le lecteur s'y perd un peu parfois. Le passage où John Moore et le Docteur rencontrent la personne spécialisée de l'histoire des sioux est très longue et à mon sens, pas forcément nécessaire. J'ai eu l'impression d'être face à un journal de bord d'une enquête plutôt qu'en compagnie d'un livre policier.

Toutefois, bien que l'histoire soit trop longue, j'ai trouvé l'enquête très intéressante et le rythme soutenu. Il y a des rebondissements à tous les chapitres et beaucoup de suspense, ce qui donne clairement envie de découvrir la fin de l'histoire.

Je ne me suis pas spécialement attachée à un personnage en particulier mais j'ai beaucoup aimé suivre cette "brigade secrète". Le groupe fonctionne bien. Chacun apporte ses compétences, sa vision des choses et donc, sa pierre à l'édifice. J'ai beaucoup aimé la détermination qui se dégage de cette équipe.

L'aliéniste est donc le journal de bord d'une enquête secrète aux procédés révolutionnaires. Certains passages descriptifs sont longs et sans intérêt mais l'enquête est vraiment prenante.  

En Bref :  


→ Les points positifs : Les rebondissements, le suspense, la détermination de l'équipe


→ Les point négatifs : Des passages trop longs et trop descriptifs

4 commentaires :

  1. J'en garde un bon souvenir, même si je serai maintenant incapable de me souvenir des détails.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi que d'ici quelques mois, je ne me souviendrai plus des détails ;)

      Supprimer
  2. Je connais ce roman que de nom mais je ne sais pas encore si je me laisserai tenté ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le recommande, il vaut le coup de se laisser tenter !

      Supprimer

Copyright © 2014 Sunset Avenue, Reading & Lifestyle