17 sept. 2015

Adultère et religion

La lettre écarlate, 

de Nathaniel Hawthorne

*****



Résumé : A comme adultère : c'est la lettre qu'Hester porte, brodée sur sa poitrine, telle la trace indélébile de sa faute. Au XVII e siècle à Salem, la forêt et les esprits sont sombres. Seuls points de clarté : le rouge de la lettre brodée et le blanc nacré qu'évoque le nom de Perle, fruit du pêché. Mise au banc de la société, Hester apprendra à vivre avec sa faute. A l'inverse, son amant, pasteur adulé, préservé un temps par sa lâcheté, ressentira bien plus douloureusement le poids de cette lettre couleur de sang. Quant au mari trompé, il n'aura de cesse de se venger et finira rongé par son obsession. 

Mon avis : La lettre écarlate attendait bien sagement dans ma liseuse. J'ai profité de mes 10h d'avion pour revenir de New-York pour me plonger dedans, mais je n'ai pas été totalement emballée par cette histoire d'adultère. 

L'auteur nous relate l'histoire d'Hester, qui a commis un acte considéré comme impardonnable selon la société de l'époque, un adultère. On découvre donc très rapidement qu'à cette époque un couple n'a pas de vie privée et surtout, que la femme doit avoir un comportement irréprochable. Après avoir été humiliée sur la place publique et forcée à porter la lettre écarlate sur sa poitrine, Hester est condamnée à vivre en marge de la société avec sa fille, fruit de cette faute. On se rend vite compte des souffrances qu'Hester endure mais on se rend compte également de sa force de caractère. Elle ne baisse pas les bras et retrouve une place autre que celle de pécheresse au sein de la société. En revanche, son amant, le pasteur Arthur Dimmesdale, ressent de plus en plus le poids de se faute et le conduira à sa perte. 

La lettre écarlate est très axée sur la religion. Il y a donc beaucoup de discours moralisateurs et de considérations religieuses. Selon moi, on ne peut pas tout rapporter à la religion. De plus, ce thème omniprésent ralentit considérablement le rythme du roman. Certes, il y a quelques rebondissements, mais dans l'ensemble, j'ai trouvé le roman relativement plat, et parfois, ennuyeux.

Heureusement, le personnage d'Hester est charismatique. Elle représente la femme moderne, courageuse, qui accepte son châtiment et en fait une force. La figure masculine, en revanche, a une très mauvaise image. Les hommes sont représentés comme étant vils, lâches et méchants. La petite Perle est également très particulière. Elle m'a souvent fait froid dans le dos. Je l'ai trouvé calculatrice, mesquine. Vous l'aurez compris, exceptée Hester, les personnages ne m'ont pas fait grande impression. Donc, cet aspect combiné au rythme plat de l'histoire ne m'a pas permis d'apprécier correctement ce classique.

La lettre écarlate nous donne une vision assez négative de la société américaine du XVII e siècle. A travers le personnage d'Hester, l'auteure nous explique les conditions de vie difficiles des femmes à l'époque et la lâcheté de l'homme. Un classique au rythme lent, à découvrir pour sa propre culture. 

En Bref



  Les points positifs : La vision de la société américaine du XVIIe siècle, le personnage d'Hester

 

  → Les point négatifs :le rythme lent, l'histoire très axée sur la religion, le personnage de Perle, la vision négative des hommes. 

Je vous souhaite un très bon weekend et on se dit à lundi pour un nouveau post !



3 commentaires :

  1. J'étais passé un peu à côté de cette lecture, également.

    RépondreSupprimer
  2. moi aussi je suis passée complètement à côté! lu en vo il y a presque dix ans, il y a carrément des passages que je n'avais pas compris!

    RépondreSupprimer
  3. Malgré ses quelques longueurs, le roman m'avait plutôt enthousiasmée ! J'ai adoré la plume de l'auteur — c'est magnifiquement bien écrit — et toute la réflexion sur le pouvoir de la religion puritaine à cette époque-là aux États-Unis. Si mes souvenirs sont bons, la famille de Nathaniel Hawthorne était très puritaine : lui se dresse contre ces croyances. Mais je comprends très bien ton point de vue, je me suis parfois fait les mêmes réflexions au cours de ma lecture :).

    RépondreSupprimer

Copyright © 2014 Sunset Avenue, Reading & Lifestyle