25 mai 2015

Réussite à l'Ecole des Beaux Arts ?

La part de l'autre, 

de Eric Emmanuel Schmitt, 

*****


Résumé : 8 Octobre 1908 : Hitler recalé. Que se serait-il passé si l’école des Beaux Arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute-là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d'artiste ? Cette minute-là aurait changé le cours d'une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde...

Mon avis : J'ai énormément entendu parler de ce livre mais je ne m'étais jamais lancé. Ayant eu quelques déceptions vis-à-vis des livres d'Emmanuel Schmitt, notamment avec la femme au miroir, je pense que j'avais tout simplement peur de tenter le coup avec La part de l'autre. J'ai bien fais de me mouiller un peu car j'ai beaucoup apprécié ce livre. 

L'auteur part d'un postulat assez simple. Il imagine ce qu'aurait été la vie d'Hitler si celui-ci n'avait pas été recalé à l'école des Beaux Arts de Vienne. Ainsi, pendant tout le livre, on suit la vie d'Hitler, qui a été recalé aux Beaux-Arts et qui va devenir l'un des dictateurs les plus infâmes de l'Histoire et on suit la vie d'Adolf H. admis à l'école des Beaux-Arts, qui deviendra un peintre reconnu. Le principe est vraiment original et le résultat est bluffant.

 Eric-Emmanuel Schmitt arrive à démontrer que c'est le passé d'Hitler et les circonstances de la vie qui ont fait de lui le pire dictateur du monde. Il arrive à se détacher du personnage d'Hitler pour rendre le personnage d'Adolf H, tolérant et apprécié et il arrive également à rendre humain au début du livre. Le travail accompli par l'auteur est vraiment admirable et le résultat est saisissant. D'ailleurs, si vous souhaitez découvrir la part de l'autre, je vous recommande de lire le journal de l'auteur à la fin du livre. Eric-Emmanuel Schmitt nous explique les difficultés qu'il a rencontré pendant l'écriture de ce livre et ses états d'âmes.

La part de l'autre est un livre qui se lit à une vitesse impressionnante. L'écriture de l'auteur est fluide et le style, simple. Le fait qu'on passe de la vie d'Hitler à celle d'Adolf H. toutes les deux pages n'est absolument pas dérangeant et permet de maintenir le rythme de l'histoire. J'ai cependant trouvé certains passages assez longs comme ceux de la première guerre mondiale, par exemple.

La part de l'autre est un livre intéressant qui développe une théorie osée sur la vie d'Hitler. En partant d'un fait plutôt simple, Eric Emmanuel Schmitt démontre que le dictateur aurait pu être une personne humaine. 


En Bref


  Les points positifs : une idée originale, un résultat bluffant, l'écriture fluide et le rythme de l'histoire

  → Les point négatifs : certains passages assez longs

 

17 commentaires :

  1. Je craignais un peu de le lire, au vue du sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux y aller, c'est un roman présenté comme une théorie, un essai. Il se lit très facilement malgré le sujet !

      Supprimer
  2. Je garde un excellent souvenir de cette lecture, basée sur une idée géniale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais m'en souvenir longtemps, je crois !

      Supprimer
  3. J'ai lu ce livre il y a quelques années. J'avais adoré ! Mettre les deux récits en perspective est une très bonne idée je trouve, ça met du dynamisme et ça permet de comparer des époques précises.
    J'aime beaucoup la photo du livre avec la mer en arrière-plan !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord, le rythme n'est pas trop lent et descriptif, c'est fluide. Merci beaucoup :)

      Supprimer
  4. Aurélie m'avait acheté ce roman et je me souviens l'avoir dévoré ! L'histoire est vraiment originale et la mise en parallèle intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne m'étonne pas ! C'est vrai qu'il est vraiment génial ce livre !

      Supprimer
  5. C'est un livre qui pourrait bien me tenter ! L'idée est originale et l'intrigue beaucoup !

    RépondreSupprimer
  6. J'avais trouvé l'idée de départ très originale et certains passages m'ont beaucoup plus, mais les longueurs m'ont parfois perdues et je me suis vite ennuyée, c'est dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, j'ai aussi trouvé quelques passages un peu longs...mais l'idée reste passionnante !

      Supprimer
  7. J'ai lu ton article en diagonale, parce que j'ai ce livre dans ma pal (depuis très longtemps), mais je compte bien le lire dans 1 mois, en vu de rencontrer E.E Schmitt à un salon :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de lire ton avis dessus alors :)

      Supprimer
  8. J'en garde un grand souvenir, un des roman de cet auteur que j'ai préféré. Justement parce qu'il réussi à démontrer comment une simple décision peut avoir des conséquences phénoménales... L'effet papillon quoi !

    RépondreSupprimer
  9. Je garde également un très bon souvenir de cette lecture même si elle n'est pas évidente surtout certains passages ! Malgré tout, c'est un texte extrêmement bien mené

    RépondreSupprimer
  10. J'ai beaucoup aimé ce livre, même si c'est un sujet difficile! Par contre, comme toi, j'ai trouvé certains passages assez longs!

    RépondreSupprimer
  11. Lu il y a quelques années, j'avais adoré! Moi aussi j'ai été déçu par la femme au miroir et je ne lis plus cet auteur depuis au moins 3 ans. Il faudrait que je m'y remette! :)

    RépondreSupprimer

Copyright © 2014 Sunset Avenue, Reading & Lifestyle