25 nov. 2014

Paris, la ville moderne

THE HOUSE I LOVED, 

de Tatiana de Rosnay 

*****



Édition Pan - Langue anglaise - 255 pages

Titre VF : Rose 


Résumé : Paris, France: 1860’s. Hundreds of house are being razed, whole neighborhoods reduced to ashes. By order of Emperor Napoleon III, Baron Haussman has set into motion a series of large-scale renovations that will permanently alter the face of old Paris, moulding it into a “modern city.” The reforms will erase generations of history —but in the midst of the tumult, one woman will take a stand.
 Rose Bazelet is determined to fight against the destruction of her family home until the very end; as others flee, she stakes her claim in the basement of the old house on rue Childebert, ignoring the sounds of change that come closer and closer each day. Attempting to overcome the loneliness of her daily life, she begins to write letters to Armand, her beloved late husband. And as she delves into the ritual of remembering, Rose is forced to come to terms with a secret that has been buried
deep in her heart for thirty years.


Mon avis : J'ai un peu acheté ce roman par hasard. Je cherchais un livre pour me remettre à la VO et il se trouve que Tatiana de Rosnay a édité quelques uns de ses livres en anglais, dont Rose (The house i loved). Ne connaissant pas l'écriture de l'auteure, je me suis dit que c'était le moment de la découvrir. 

The house i loved est un roman épistolaire, car Rose, le personnage principal, raconte sa vie, ses souvenirs et son combat pour sauver sa maison menacée de démolition, à Armand, son défunt mari. Au fil des lettres, on apprend à découvrir Rose et à l'apprécier. 

Ce roman est nostalgique et mélancolique. Rose a traversé des épreuves difficiles dans la vie mais elle aime sa maison et se raccroche à elle, car elle est son seul lien avec sa vie passée et ce, malgré les moments terribles qu'elle y a vécu. On s'attache très facilement à cette vieille dame et on espère tout au long du livre qu'elle réussira à sauver sa maison des griffes du Baron Haussman. 

The House i loved est aussi un roman qui nous en apprend beaucoup sur la vie parisienne dans les années 1800. On découvre les petits commerces, la vie quotidienne d'Alexandrine la fleuriste, de Monsieur Zamarreti, le libraire, de Madame Paccard. Cela permet de se rendre compte que la vie parisienne était différente à l'époque et que Paris fonctionnait plus comme un gros village. 

Le roman est assez lent. Le rythme est toujours le même (sauf à la fin où le rythme s'accélère un peu, mais je n'en dirai pas plus). Cela est probablement dû au style épistolaire du livre. Ce rythme lent a rendu ma lecture un peu difficile au début mais rien d'insurmontable, puisque, comme je vous le disais, on s'attache très vite à Rose. 

The house i loved est une belle histoire mélancolique, qui retrace l'amour d'une vieille femme envers ses proches. Sa maison est devenue son unique lien avec cette vie passée et elle fera tout pour la sauver !


Le niveau d'anglais de ce livre

 Niveau intermédiaire  

 Mon niveau : Il faut savoir que j'ai un niveau d'anglais assez basique. J'ai arrêté l'anglais à la fac et je n'ai repris qu'en master 2 après 4 ans d'arrêt. Il m'arrive également d'utiliser l'anglais pour le travail, mais je suis loin d'être bilingue. 

 Le niveau d'anglais de The House i loved :  je dois avouer que ma lecture n'a pas été facile. Le style de Tatiana de Rosnay est un style assez soutenu. Du coup, elle utilise beaucoup de vocabulaire que je ne connaissais pas. Ce manque de vocabulaire n'a pas vraiment freiné ma compréhension de l'histoire, mais je pense que ça m'a empêché de me plonger vraiment dans le récit. 






En Bref :  

 

→ Les points positifs : le style épistolaire, l'atmosphère nostalgique et mélancolique, le personnage attachant de Rose.

 
→ Les point négatifs : le rythme assez lent au début, le niveau d'anglais un peu trop élevé pour moi. 

14 commentaires :

  1. J'aime beaucoup la couverture ! Ce roman me tente beaucoup ! Tu as raison de mettre le niveau en anglais, certains romans YA sont durs! J'aime beaucoup la nouvelle présentation ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouvais que c'était une bonne idée de faire un petit encadré sur le niveau d'anglais. Je suis moi-même souvent à la recherche de cette info ! C'est vrai que certains romans sont assez compliqué à lire en anglais. Mais, je sais que tu lis un peu en anglais, donc s'il te tente, je pense que tu peux te lancer ! Merci beaucoup :-)

      Supprimer
  2. Impossible de lire pour moi en VO. Mais ce titre me tente beaucoup. J'ai adoré à deux reprise la plume de Tatiana de Rosney et donc je me dis pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
  3. Je le note mais en français, le thème m'intéresse mais le niveau anglais me parait difficile pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu commence juste à lire en anglais, je te le déconseille. Si c'était à refaire, je pense sincèrement que je le lirais en français...Mais l'histoire est vraiment belle et c'est un très beau livre donc je te le recommande !

      Supprimer
  4. C'est vraiment bien que tu te remettes à la lecture en anglais ^^
    J'adore les romans épistolaires donc pourquoi pas celui ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut juste se lancer, mais une fois que tu es dedans, c'est bon ! Même si celui-ci a un niveau un peu trop élevé pour moi...Très beau roman en tout cas, donc n'hésites pas si tu as l'occasion !
      ps : si tu veux le lire en anglais, tu me le dis et je te le prête !

      Supprimer
  5. L'histoire a l'air bien sympathique même si a priori, c'est un peu mélancolique !
    J'adore ta nouvelle version ! J'aime bien l'idée de mettre le niveau du roman en anglais...;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, c'est très nostalgique et mélancolique mais c'est une belle histoire :-) merci pour cette nouvelle version :-)

      Supprimer
  6. Bravo en tout cas d'avoir fait la démarche de lire en anglais.

    RépondreSupprimer
  7. Un titre à retenir ! J'aime aussi lire en anglais mais je saute trop rarement le pas... Quant à ton nouveau décor, il me plaît beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci :-) oui il faut prendre son courage à deux mains et se lancer mais ça vaut le coup !

      Supprimer
  8. J'aime beaucoup les romans épistolaires donc pourquoi pas, en plus la couverture est très jolie =) en tout cas, bravo à toi d'avoir eu la motivation de lire en VO j'aimerais faire la même chose en espagnol mais je suis bien trop lache =)
    (et ta nouvelle déco est très réussie, j'aime vraiment <3 )

    RépondreSupprimer

Copyright © 2014 Sunset Avenue, Reading & Lifestyle